Tournoi de France cadets Cannes (MF)

tournoi-de-france-cadets-cannes-mf

Accompagnés par Adil, Wassim Camille et Romane étaient ce week-end (21-22 Janvier) à Cannes pour le plus gros tournoi de la saison. En effet, chaque année ce tournoi est considéré comme un "vrai" test avant les championnats de France qui se dérouleront en Avril à Ceyrat (63). Ce tournoi est même utilisé par les entraineurs nationaux cadets afin de déterminer la première selection en équipe de france pour l'European Cup de Croatie.

Voici le parcours respectif de nos trois judokas :

 

-57

Romane Dyot fini 5ème ! C'est une belle performance, il faudra encore travailler et perfectionner certains détails avant les championnats de France. On peut avor des regrets sur le fait qu'elle s'incline successivement en demi-finale et en place de 3, avec une victoire sur un de ces 2 combats elle aurait pu rapporter une belle médaille sur un tournoi avec les meilleures françaises de sa catégorie. Romane a d'ailleurs su s'imposer sur la vice-championne de France en titre lors de son 2ème combat.

Après 8 mois sans compétition, Camille Guerin reprenait sur le Tournoi de France. Elle gagne son premier combat avant de perdre 2 Yuko à 1 contre la future gagnante. En repechâges, elle doit affronter une adversaire coriace, elle se fait avoir aux jeux des pénalités contre celle qui battra par la suite Romane en place de 3. C'est une compétition de reprise qui lui permet de voir le niveau des filles qu'elle devra battre à Ceyrat pour rapporter la médaille qu'elle convoite. Nous suivrons attentivement son parcours le week end prochain à Coulounieix-Chamiers pour sa 2ème compétition de la saison !

-66

Wassim Fikri ne sera pas classé mais a su faire un parcours intéressant, il saute son premier tour avant de s'imposer lors de son premier combat, il ensuite battu en huitième de finale. En repechâges, il gagne son premier tour avant de perdre ce qui sera synonyme pour lui de fin de journée. À noter qu'il perd contre les 2 troisièmes de la catégorie, il faudra donc qu'il passe un cap s'il veut briller aux championnats de France.